Rejoins plus de 1 200 investisseurs en participant à la campagne de crowdfunding de BUX. La phase publique est maintenant en ligne !🚀

11-15 avril | Banques, luxe : prêt·e pour une nouvelle saison des bénéfices ?

Le moment est (re)venu : les sociétés cotées en bourse s’apprêtent à publier en masse leurs résultats trimestriels et à partager leurs perspectives pour l’avenir. C’est une période bouillonnante, mais surtout importante : elle te permet de connaître la santé financière de chaque entreprise, voire même d’un secteur d’activité tout entier. Et en ces temps perturbés, prendre le pouls du marché est un indicateur primordial pour investir de manière responsable.

Le grand rendez-vous des banques américaines

La tradition veut que la saison des bénéfices soit lancée par les banques américaines. Ce sont donc elles qui donneront le ton sur les marchés cette semaine !

Après un premier trimestre difficile, la plupart des banques influentes à Wall Street semblent doucement remonter la pente : la croissance de leurs dividendes a été plus que suffisante pour dépasser le rythme de l’inflation. Autrement dit, en investissant dans JPMorgan Chase ou encore Blackrock, par exemple, il est possible d’augmenter ton pouvoir d’achat en cours de route. En revanche, les bénéfices par action et les recettes sont globalement en baisse ou en très faible croissance pour ce trimestre fiscal.

Les analystes recommandent notamment de garder ces trois groupes à l’oeil :

  • JPMorgan Chase, qui publie ses résultats mercredi 13 avril, pourrait afficher un bénéfice par action de 2,76 dollars, soit une baisse de près de 40 % par rapport au bénéfice de 4,50 dollars de l’année précédente. Les estimations de revenus gravitent autour de 31,23 milliards de dollars, soit une croissance de 2,7 % en glissement annuel. 
  • Citigroup, au rapport ce jeudi 14 avril, devrait annoncer un bénéfice par action de 1,80 dollar, soit une baisse de 50 % en glissement annuel par rapport au bénéfice de 3,62 dollars par action de l’année passée. Le chiffre d’affaires du groupe pourrait s’établir autour des 18,54 milliards de dollars, soit une baisse de revenus de 4,1 % en glissement annuel. 
  • Wells Fargo publiera également ses résultats le jeudi 14 avril. Les analystes s’attendent à un bénéfice de 0,82 dollar par action, en baisse de près de 20 % sur un an. Le chiffre d’affaires devrait baisser de 1,3 % par rapport à l’année dernière, pour s’établir autour des 17,83 milliards de dollars.

Comment se porte le luxe “à la française” ?

L’année 2021 a été celle de la remontada pour les grandes entreprises du luxe, dont les marges enregistrées ont atteint des records. 2022 est ensuite arrivée, apportant avec elle une hausse des prix croissante, un arrêt complet des activités en Russie, et des blocages dans les chaînes d’approvisionnement… Le secteur du luxe connaît donc un début d’année particulièrement chamboulé. 

Pourtant, contrairement à d’autres industries, le luxe parvient comme souvent à garder la tête hors de l’eau ! Les raisons ? Une clientèle globalement haut de gamme, guère regardante sur la hausse des prix, et une ouverture aux marchés émergents qui s’accélère, comme en Chine et au Brésil. « Nos ventes sont bien supérieures à ce qu’elles étaient en 2019, nous avons connu une croissance à double chiffre ces dernières années » a expliqué Pietro Beccari, le PDG de Dior, sur France Inter.


Cette semaine, trois sociétés françaises de luxe publieront leurs chiffres : LVMH le lundi 11 avril, Hermès le jeudi 14 avril et Christian Dior le vendredi 15 avril. Tu peux également suivre les mouvements du France 40 Index ETF (Lyxor) qui suit le CAC 40 : indice pour lequel les entreprises du luxe représentent une part importante (aux alentours de 15% pour LVMH).

Calendrier économique et des résultats

Lundi – Balance commerciale aux Pays-Bas (février). Production industrielle en Belgique (février).

Mardi – Taux d’inflation final en Allemagne et aux États-Unis (mars). Balance commerciale en France (février). Indice ZEW du sentiment économique des investisseurs en zone euro (avril). Rapport mensuel de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Mercredi – Taux d’inflation final en Espagne (mars). Rapport énergétique IEA en France (mars). Production industrielle en Italie (février). Résultats trimestriels de JPMorgan Chase, Blackrock, Delta Air Lines, Argan, LVMH.

Jeudi – Décision de la Banque centrale européenne sur les taux d’intérêt directeurs, suivie d’une conférence de presse. Chiffres hebdomadaires du chômage aux États-Unis. Résultats trimestriels de UnitedHealth, Hermès, Morgan Stanley, Wells Fargo, Goldman Sachs, Citigroup.

Vendredi – Chiffre des nouvelles immatriculations de véhicules en zone euro. Taux d’inflation final en France et en Italie (mars). Balance commerciale en Belgique et en Irlande (février). Production industrielle aux États-Unis (mars). Résultats trimestriels de Christian Dior.

À très bientôt pour une nouvelle page de notre agenda boursier. En attendant, bonne semaine sur les marchés !

Cet Agenda BUX a été écrit par Clémentine Pougnet.

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Chargement