Rejoins plus de 1 200 investisseurs en participant à la campagne de crowdfunding de BUX. La phase publique est maintenant en ligne !🚀

18-22 avril | Tesla, Netflix & co : comment ne manquer aucune opportunité cette semaine ?

Pour cette nouvelle semaine sur les marchés, les acteurs de la zone euro feront le point sur les niveaux de budget et de dette, ainsi que sur les chiffres définitifs de l’inflation du mois de mars. Dans un autre registre, la saison des résultats d’entreprises est désormais très active sur le marché des actions, et les investisseurs espèrent ainsi une accumulation de gains après un mois de mars baissier.

Tesla sur l’autoroute de la croissance

La société de l’iconique Elon Musk, Tesla, ne cesse de faire les gros titres : ventes records de véhicules, sortie de nouveaux modèles, flambée des prix de la Model 3, implantation en Europe… Malgré des résultats légèrement en deçà des estimations lors du dernier trimestre, en partie à cause de la fermeture de la Gigafactory de Shanghai, l’optimisme s’invite pour cette nouvelle publication prévue le mercredi 20 avril. 

Les analystes estiment que Tesla devrait afficher un bénéfice de 2,12 dollars par action pour le trimestre en cours, ce qui représenterait une augmentation de +127,92 % en glissement annuel. Le chiffre d’affaires trimestriel pourrait quant à lui graviter autour des 17,13 milliards de dollars, en hausse de 64,92 % par rapport à l’année précédente.

Note également que Tesla devrait sortir son fameux modèle Cybertruck, véritable “concept-car”, au courant de cette année 2022. Et le véhicule est très attendu par les aficionados de la marque et par les marchés.

Netflix au ralenti 

Depuis la fin des confinements dans la plupart des pays du monde, Netflix peine à retrouver sa santé d’antan. Trois indicateurs clés sont donc à suivre pour anticiper la publication des résultats de ce mardi 19 avril

  • Les abonnements : ils pourraient être seulement 2,5 millions de plus à avoir souscrit à un abonnement sur la plateforme pour le premier trimestre 2022. Un chiffre très faible pour le groupe !
  • La concurrence : avec Disney + ou encore Amazon Prime, l’offre de Netflix se retrouve noyée dans l’environnement concurrentiel. La société avait d’ailleurs confessé ses inquiétudes sur l’impact de la concurrence sur la marge du groupe, ce qui n’est pas rassurant pour les investisseurs. 
  • Les prévisions : les tournages ont largement repris, et Netflix peut donc se remettre à produire des contenus à grande échelle. Certains analystes expliquent que l’abondance de nouvelles séries et films pourrait booster le groupe sur les deuxième et troisième trimestres de 2022. De plus, Netflix travaille sur un nouveau modèle de tarification qui pourrait changer la donne, notamment en limitant le partage de mots de passe…

Pour l’instant, les analystes prévoient un bénéfice par action de 2,90 $, et un chiffre d’affaires de 7,93 milliards de dollars.

Le match Verizon vs AT&T

Nous restons aux États-Unis où deux sociétés phares de la téléphonie locale s’affrontent à coups de chiffres cette semaine : Verizon et AT&T. Les enjeux de ces deux sociétés gravitent actuellement autour de la 5G, avec un transfert de données bien plus rapide chez Verizon que chez les autres concurrents ! Verizon a également de l’avance sur les cartes prépayées et sur l’installation de la fibre dans les zones résidentielles du pays. Sur le plan financier, Verizon et AT&T ont généralement de bons rendements en matière de dividendes, ce qui peut constituer une stratégie d’investissement intéressante. 

AT&T publie ses chiffres trimestriels ce jeudi 21 avril. Le groupe devrait afficher un bénéfice de 0,79 $ par action, soit une baisse de -8,1 % en glissement annuel. Par ailleurs, l’action a récemment été boostée par la scission de Warner Media.
Verizon sera au rapport le lendemain, vendredi 22 avril. La direction du groupe prévoit une croissance organique des revenus des services et autres revenus d’environ 3 %, et une croissance des revenus des services sans fil de 9 % à 10 %. Pour rappel, la croissance organique fait référence au développement de l’activité de l’entreprise par ses propres moyens, et non grâce à ses acquisitions ou investissements extérieurs.

Calendrier économique et des résultats

Lundi – Balance commerciale en Espagne (février). Chiffres trimestriels de Bank of America.

Mardi – Variation du stock de pétrole brut API aux États-Unis (hebdomadaire). Résultats trimestriels de L’Oréal, Johnson & Johnson, Netflix, IBM, Casino.

Mercredi – Balance commerciale et production industrielle en zone euro (février). Rapport de la Réserve fédérale américaine (“Livre beige”). Résultats trimestriels de Tesla, Procter & Gamble, ASML, Heineken, Danone, Carrefour, Just Eat Takeaway.

Jeudi – Taux de chômage aux Pays-Bas (mars). Climat des affaires en France (avril). Taux d’inflation final en zone euro (mars). Taux de chômage aux États-Unis (avril). Résultats trimestriels de Philip Morris, AT&T, Kering, Relx, Snap.

Vendredi – Indice PMI manufacturier, des services et composite en France, Allemagne et zone euro (avril). Budget et dette de la zone euro en 2021. Résultats trimestriels de Verizon, Essilor Luxottica, SAP, Vinci, Renault.

Dimanche – Second tour des élections présidentielles en France. 

À très bientôt pour une nouvelle page de notre agenda boursier. En attendant, bonne semaine sur les marchés !

Cet Agenda BUX a été écrit par Clémentine Pougnet.

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Chargement