BUX lance une campagne de crowdfunding ! Ne manque pas ta chance d’investir. Clique ici pour plus de détails.🚀

18 – 22 oct. | Édition spéciale sur le secteur des biens de consommation

La saison des bénéfices se poursuit cette semaine avec de nouveaux résultats qui pourraient affecter ton portefeuille. En effet, plusieurs grandes entreprises américaines et européennes du vaste secteur de la “grande conso” ouvriront le livre des comptes ces prochains jours, et partageront leurs perspectives avec les acteurs du marché. Quelles sont les actions à surveiller ? À quoi t’attendre exactement ?

La chaîne d’approvisionnement en difficulté 

Agroalimentaire, boissons, soins à la personne ou encore entretien de la maison… Les sociétés issues de la grande catégorie des biens de consommation possèdent un avantage indéniable : celui d’être particulièrement diversifiées. Ainsi, en répondant aux besoins des consommateurs avec des produits “de base”, ou “essentiels”, ces multinationales ont tiré leur épingle du jeu pendant la crise sanitaire et se sont globalement protégées de ses effets néfastes sur le long terme. 

En revanche, le taux d’inflation croissant (+2,4 % en août et +2,7 % en septembre) perturbe cet équilibre. Depuis plusieurs mois déjà, les prix de certaines matières premières comme l’aluminium, le bois ou encore le coton ont flambé, ainsi que certaines denrées alimentaires. L’inflation pèse désormais sur la chaîne d’approvisionnement, ce qui augmente le prix de fabrication d’un produit et, par un effet de ricochets, son prix de vente. Au-delà des prix, certains économistes américains pointent du doigt une baisse significative de la qualité des produits de consommation dans le domaine de l’alimentaire ou encore de l’habillement. 

Tu dois donc garder cette information en tête pour appréhender les publications des sociétés de biens de consommation cette semaine.

Les multinationales sont dans la course

Cette semaine, deux multinationales concurrentes de biens de consommation généraux révéleront leurs chiffres trimestriels. 

Procter & Gamble ouvrira les festivités ce mardi 19 octobre. L’entreprise américaine spécialisée dans l’hygiène et les produits de beauté profite de son aura sur les marchés : elle a offert un retour sur investissement positif de 81 % à ses actionnaires ces cinq dernières années et prévoit également une croissance son chiffre d’affaires (+3,74 %, à 78,97 milliards de dollars) et de son bénéfice par action (+4,95 %, à 5,94 dollars de BPA) pour ce nouveau trimestre.

Jeudi 21 octobre, ce sera au tour d’Unilever, multinationale néerlando-britannique et propriétaire des marques Ben & Jerry’s, Dove, Axe ou encore Lipton, de publier ses résultats. Le groupe a déjà partagé ses estimations, avec une croissance des ventes qui pourrait être en augmentation de 5,4 %. C’est d’ailleurs en Chine que la croissance devrait être la plus conséquente, avec une augmentation de 50 % des ventes en ligne. Le marché indien est également en plein boom pour le groupe.
Par ailleurs, la société Unilever est appréciée par les investisseurs qui comptent sur l’exposition aux dividendes pour engendrer des gains. En effet, le rendement du dividende du groupe pourrait désormais rapporter entre 3,84 % et 4 %.

Le duo de sociétés françaises à surveiller

Deux grandes entreprises made-in-France et cotées à la Bourse de Paris partageront elles aussi leur rapport sur leurs ventes ce jeudi 21 octobre : L’Oréal et Pernod Ricard. Ce duo devrait présenter des résultats encourageants : L’Oréal profite d’un cash flow en augmentation de 67,7 %, tandis que Pernod-Ricard s’illustre par son taux de rendement d’environ 56 %. 

Par ailleurs, la publication des résultats de L’Oréal et Pernod-Ricard pourrait avoir un écho plus global sur l’indice CAC 40. Nous t’invitons donc à garder un œil sur l’ETF qui reproduit les mouvements de l’indice : France 40 Index ETF (Lyxor) disponible sur l’application BUX Zero. 

Tire le meilleur parti de cette nouvelle saison des bénéfices

Les résultats de Pernod Ricard, Unilever, ou encore Procter & Gamble n’influencent pas seulement les propres actions des entreprises concernées. Ils ont également un impact sur tout un secteur ! Cela peut t’exposer à de nombreuses opportunités si tu sais comment te comporter pendant cette période. Ça tombe bien : nous t’avons concocté un article avec les 3 étapes à suivre pour tirer le meilleur parti de la saison des bénéfices, valable pour cette fois, et pour les prochaines.

Calendrier économique et des résultats

Lundi – Chiffres trimestriels de Steel Dynamics, Philips, et Mercialys

Mardi – Balance commerciale en Espagne (août). Chiffres trimestriels de United Airlines, Halliburton, Kinder Morgan, Procter & Gamble, Philip Morris, Johnson & Johnson, et Netflix (retrouve notre analyse ici). 

Mercredi – Taux d’inflation en zone euro (août et septembre). Stocks hebdomadaires de pétrole aux États-Unis. Taux de chômage aux Pays-Bas (septembre). Chiffres trimestriels de Baker Hughes, Tesla, ASML.

Jeudi – Taux de chômage aux États-Unis. Indice flash de la confiance des consommateurs en zone euro (octobre). Chiffres trimestriels de AT&T, Intel, Whirlpool, Quest Diagnostics, Snap, Mattel, L’Oréal, Pernod Ricard, Unilever.

Vendredi – Indice PMI flash des services et manufacturiers en France, Allemagne, zone euro (octobre). Chiffres trimestriels de Schlumberger NV, Simply Good Food

À très bientôt pour écrire une nouvelle page de notre agenda boursier. En attendant, bonne semaine sur les marchés !

Cet Agenda BUX a été écrit par Clémentine Pougnet.

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Chargement