25-29 juillet | Or noir et luxe : le tapis rouge sera-t-il de sortie pour les bénéfices ?

Malgré une saison des résultats qui bat son plein, la période estivale se fait ressentir sur les marchés. Entre prudence et attentisme, les investisseurs continuent de porter un œil attentif au resserrement monétaire des banques centrales, et à l’inflation qui continue son ascension. 

D’ailleurs, cette semaine, les principales puissances économiques européennes, dont l’Allemagne et la France, publieront les premiers résultats de la croissance du PIB de leur économie respective au deuxième trimestre. Ce sera un excellent moyen de comprendre l’impact de l’inflation et d’anticiper l’automne.
Sur le marché des actions néanmoins, la semaine s’annonce chargée ! Voyons ensemble quelles sont les valeurs incontournables à suivre, et dans lesquelles tu peux investir.

Industrie du luxe : tout ce qui brille ou résultats en toc ?

Ce mois de juillet, les actions du luxe ont regagné quelques points sur les marchés. D’abord, la récente chute de l’euro par rapport au dollar vient booster le secteur puisque les produits deviennent moins chers à l’exportation aux États-Unis (un marché important).

De plus, le directeur financier d’une banque danoise, Christopher Dembik, explique dans Capital que le secteur du luxe est presque hermétique à la crise inflationniste actuelle. En effet, les prix des produits peuvent augmenter sans trop de conséquences, la clientèle cible étant logiquement plus aisée. 

Enfin, la fin des confinements en Asie, marché colossal pour le luxe, permet aux sociétés d’accumuler des gains supplémentaires. 

Cette semaine, quatre sociétés du luxe à la française publieront leurs résultats trimestriels :

  • LVMH le mardi 26 juillet : après des profits records enregistrés en 2021 et au premier trimestre de 2022 (18 milliards d’euros, soit une hausse de 29 % en glissement annuel), ce nouveau trimestre devrait permettre au groupe d’afficher de nouveau une croissance spectaculaire.
  • Christian Dior le mercredi 27 juillet : le groupe pourrait lui aussi profiter d’une croissance de son bénéfice par action et de ses recettes pour le deuxième trimestre fiscal. En moyenne, la croissance annuelle du bénéfice par action de Dior a été de 24 % au cours des trois dernières années !
  • L’Oréal le jeudi 28 juillet : comme ses voisins du dessus, L’Oréal a publié d’excellents résultats sur l’exercice 2021. L’entreprise connaît une belle croissance, boostée par de récentes acquisitions. Attention : certains analystes estiment toutefois que l’action est légèrement surévaluée.

Hermès le vendredi 29 juillet : entre 2011 et 2021, les recettes du groupe sont passées de 2,8 milliards d’euros à près de 9 milliards d’euros, avec une augmentation de 15 % du bénéfice net. De même, l’action Hermès a grimpé de près de 300 % sur cette décennie ! Et le groupe continue de prospérer : les résultats d’entreprise sont également estimés en croissance.

Voyants au vert pour l’or noir

C’est sûrement l’industrie que les investisseurs et autres traders gardent le plus à l’œil ! Depuis plusieurs mois, le pétrole connaît en effet une inflation sans précédent qui affecte non seulement de nombreux secteurs comme le trafic aérien, mais également les ménages. Si tu utilises un véhicule, tu sais ce qu’il en est. 

La semaine dernière, le président Macron a accueilli Mohamed ben Zayed, président des Émirats arabes unis, pour parler or noir. Joe Biden se déplaçait lui en Arabie Saoudite. Et pour l’instant, les leaders de l’OPEP ne souhaitent pas augmenter  la production, ce qui n’est pas de très bonne augure pour les prix du carburant… À suivre de près donc.

Cette semaine, et dans ce contexte inédit, quatre sociétés pétrolières publieront leurs résultats trimestriels dont :

  • Shell et TotalEnergies le jeudi 28 juillet
  • Chevron et ExxonMobil le vendredi 29 juillet

Le magazine américain Bloomberg explique que ces sociétés pétrolières (les “Big Oil”) s’apprêtent à annoncer des bénéfices colossaux. Shell pourrait dévoiler un gain potentiel d’un milliard de dollars, provenant de la hausse des marges issues de l’unité qui transforme le pétrole brut en carburants et en produits chimiques. De même, le Français TotalEnergies affirme que son activité de raffinage a eu une performance exceptionnelle au cours de la période !

Calendrier économique et des résultats

Lundi – Indice IFO du climat des affaires en Allemagne (juillet). Confiance des consommateurs en Irlande (juillet). Résultats de Vodafone, Philips

Mardi – Résultats de Alphabet, Microsoft, Visa, LVMH, McDonald’s, Coca-Cola.

Mercredi –   Confiance des consommateurs en France (juillet). Taux de chômage en France (juin). Prêts aux ménages et aux sociétés en zone euro (juin). Décision sur les taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine. Résultats de Meta Platforms, Qualcomm, Christian Dior.

Jeudi – Taux de chômage en Espagne (T2). Sentiment économique, industriel et des services en zone euro (juillet). Taux d’inflation en Allemagne (juillet). Croissance du PIB aux États-Unis (T2). Chiffres hebdomadaires du chômage aux États-Unis. Résultats d’Apple, Pfizer, Amazon, Merck & Co, L’Oréal, Shell.

Vendredi –  Croissance du PIB en France, Autriche, Espagne, Allemagne, Italie, et en zone euro (T2). Résultats d’Exxon Mobil, Procter & Gamble, Chevron, Hermès.

À très bientôt pour une nouvelle page de notre agenda boursier. En attendant, bonne semaine sur les marchés !

Cet Agenda BUX a été rédigé par Clémentine Pougnet.

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Chargement