BUX lance une campagne de crowdfunding ! Ne manque pas ta chance d’investir. Clique ici pour plus de détails.🚀

25 – 29 oct. | Édition spéciale sur les bénéfices des entreprises technologiques

C’est un rendez-vous particulièrement attendu par les marchés : les résultats des entreprises technologiques. Pourtant, ce nouveau trimestre pourrait perturber le niveau de croissance auquel les investisseurs se sont habitués dernièrement. Avec ce contexte, regardons ensemble comment appréhender les bénéfices des grands noms de la tech.

La tech face aux pénuries

Si elles ont surperformé pendant la crise sanitaire, les grandes sociétés du secteur des technologies font désormais face à une double difficulté : d’importants problèmes globaux sur la chaîne d’approvisionnement et une pénurie de semi-conducteurs. Ainsi, les analystes restent prudents, et estiment que même les entreprises les plus prospères pourraient souffrir de la situation et perdre quelques milliers de dollars au passage.

D’après une étude de FactSet, les sociétés technologiques pourraient enregistrer une croissance de 29 % de leurs bénéfices en glissement annuel pour ce troisième trimestre. Ce chiffre met en lumière un ralentissement par rapport au trimestre précédent, au cours duquel les bénéfices avaient grimpé de 48 %. 

Les sociétés tech doivent-elles s’inquiéter ?

Les problèmes de chaîne d’approvisionnement pourraient par exemple se faire ressentir du côté d’Amazon, qui présentera ses résultats le jeudi 28 octobre prochain. Wall Street s’attend à un chiffre d’affaires en croissance de + 16 % en glissement annuel estimé décevant, avec une chute de 27 % sur le bénéfice par action. Amazon souhaite désormais développer en puissance ses activités Cloud afin de pallier cette situation qui devrait perdurer au-delà de 2022 d’après les prévisions. La tendance pourrait également se vérifier avec les plateformes de e-commerce eBay et Alibaba qui présentent respectivement leurs résultats ce mercredi 27 octobre et vendredi 29 octobre

Les réseaux sociaux qui disposent d’un marketplace comme Facebook suscitent également des inquiétudes de la part des investisseurs. En effet, Facebook a bénéficié d’une explosion des dépenses de son service e-commerce pendant la pandémie, et doit désormais faire face à une croissance certes solide (+ 37 % en glissement annuel), mais bien plus modérée qu’aux précédents trimestres. Rendez-vous ce lundi 25 octobre pour découvrir les chiffres du groupe de Mark Zuckerberg. 

Ce contexte ne touche pas toutes les branches des sociétés technologiques. Les groupes qui travaillent exclusivement avec des produits sur le Cloud par exemple, ou les services en ligne, pourraient encore une fois sortir leur épingle du jeu. Par exemple, les bénéfices par action de Google (Alphabet) devraient augmenter de 92 % en glissement annuel : une croissance extrêmement solide qui pourrait se confirmer le jour J des résultats ce mardi 26 octobre

Enfin, les marchés auront leurs yeux rivés sur Apple, dont le développement de sa gamme de services pourrait booster les bénéfices. Découvre notre analyse détaillée ici en prévision des résultats publiés jeudi 29 octobre.

L’ETF à suivre

De nombreuses grandes entreprises technologiques américaines sont cotées sur l’indice Nasdaq. Si cette industrie t’intéresse, nous t’invitons à consulter les détails de l’ETF qui réplique l’indice : le Nasdaq 100 Index ETF (iShares)

Qu’en est-il du secteur tech en Europe ?

La tech est très souvent associée aux grands noms de la Silicon Valley. Pourtant, l’Europe n’est pas en reste avec de nombreuses entreprises technologiques qui ont su s’imposer à l’échelle internationale ! 

Ce lundi 25 octobre, tu peux regarder du côté de Sword Group, entreprise luxembourgeoise de services numériques estimée à haut potentiel. Nous t’invitons ensuite à suivre les chiffres du géant suédois du streaming musical Spotify ce mercredi 27 octobre, et qui, après une année record, compte désormais sur le business du podcast pour diversifier son offre. Enfin, ce même jour, c’est le groupe français Alten qui sera au rapport après un bénéfice net estimé en hausse de 42 % en glissement annuel. 

Ton guide ultime pour la saison des bénéfices

Dans cet article, nous avons utilisé des termes propres à la saison des bénéfices. Il est donc important que tu les maîtrises pour investir de façon éclairée. Par conséquent, nous t’avons préparé ce guide pour suivre les résultats et qui t’aidera à déchiffrer le champ lexical de cette période importante pour toi et ton portefeuille.

Calendrier économique et des résultats 

Lundi – Indice de confiance des consommateurs en Irlande (octobre). Chiffres trimestriels de Facebook, T-Mobile US, HSBC, Michelin, ID Logistics Group, Sword Group, Otis Worldwide

Mardi – Profits industriels en Chine (septembre). Chiffres trimestriels d’Alphabet, S&P Global, General Electric, Twitter, Orange, Microsoft, Worldline, ASM, Thales, Bureau Veritas, Nexity, BE Semiconductor, Casino

Mercredi – Indice GfK de la confiance des consommateurs en Allemagne (novembre). Taux de chômage en France (septembre). Stocks hebdomadaires de pétrole aux États-Unis. Chiffres trimestriels de Boeing, McDonald’s, Sony, BASF, Ford, Santander, Heineken, eBay, Kraft Heinz, Spotify, Deutsche Bank, Puma, Sodexo, Upwork, Alten, Synergie, Schneider Electric.

Jeudi – Taux de chômage en Allemagne (septembre) et en Espagne (octobre). Sentiment économique en zone euro (octobre). Décision de la BCE sur les taux d’intérêt. Taux d’inflation en Allemagne (octobre). Chiffres trimestriels d’Apple, Amazon, Mastercard, Comcast, Merck & Co, Shell, Volkswagen, Sanofi, Starbucks, Caterpillar, Airbus, Kering, Dassault, Baidu, STMicroelectronics, Capgemini, Beiersdorf, Ubisoft, Lagardère, Coface.  

Vendredi – Taux d’inflation en France et en zone euro (octobre). Estimation du PIB du T3 en France, Espagne et Allemagne. Chiffres trimestriels de Alibaba, Berkshire Hathaway, Daimler, BNP Paribas, Essilor Luxottica, Chevron, Exxon Mobil

À très bientôt pour écrire une nouvelle page de notre agenda boursier. En attendant, bonne semaine sur les marchés !

Cet Agenda BUX a été écrit par Clémentine Pougnet.

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Chargement