Rejoins plus de 1 200 investisseurs en participant à la campagne de crowdfunding de BUX. La phase publique est maintenant en ligne !🚀

Entreprises de défense

40 actions

  • AAR
  • Aerojet Rocketdyne
  • Aerovironment
  • Airbus
  • Amphenol
  • Axon Enterprise
  • Boeing Company
  • Booz Allen Hamilton
  • BWX Technologies
  • CACI International
  • Curtiss-Wright
  • Dassault Aviation
  • General Electric
  • Heico
  • Honeywell
  • Howmet Aerospace
  • Huntington Ingalls
  • Indra Sistemas
  • Jacobs Solutions
  • Jenoptik
  • KBR
  • Kratos Defense & Security Solutions
  • L3Harris
  • Leidos
  • Lockheed Martin
  • Maxar Technologies
  • Mercury Systems
  • MTU Aero Engines
  • Northrop Grumman
  • Oshkosh Corporation
  • Raytheon
  • Rheinmetall
  • Safran
  • Sturm Ruger & Company
  • Teledyne
  • Textron
  • Thales
  • ThyssenKrupp
  • TransDigm
  • ViaSat
Voir toutes les listes thématiques

Investir dans les actions de la défense et de l’armement en bourse

L’inflation, la hausse des taux d’intérêt et la guerre en Ukraine ont déclenché un marché baissier (bear market) en 2022. Toutefois, alors que les principaux indices ont chuté, un groupe d’actions a atteint des records en bourse. Il s’agit des sociétés liées à la défense, la sécurité et l’armement.

Lockheed Martin, Raytheon , Boeing ou encore Northrop Grumman aux États-Unis et  Rheinmetall, Thales, Dassault Aviation ou Airbus en Europe. Il s’agit des principales de la défense et de l’armement cotées en bourse. Tous pourraient bénéficier de l’augmentation des dépenses publiques dont profite le secteur, liée à la situation géopolitique mondiale.

Un nouvel ordre mondial

La dislocation de l’URSS en 1991 a mis fin à la guerre froide et à la course aux armements nucléaires. Toutefois, ces dernières années, la montée en puissance de la Chine et le nationalisme accru de pays comme la Russie ont entraîné un nouvel ordre mondial. Les pays l’affrontent avec crainte. En effet, la polarisation entre les nations s’accroît. La rivalité entre la première puissance mondiale, les États-Unis, et la seconde, la Chine, est à l’épicentre de ce changement. 

La guerre en Ukraine est une nouvelle illustration de ce nouveau système, différent de celui que nous avons connu depuis la fin de la guerre froide. Ainsi, les dépenses publiques liées à la défense et l’armement ont fortement augmenté à travers le monde depuis 2015. En effet, suite à l’invasion russe en Crimée en 2014, toutes les économies développées ont augmenté leurs budgets militaires.

Augmentation des dépenses publiques liées à l’armement et la défense

L’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022 a accéléré ce processus. En effet, les trente pays de l’OTAN se sont engagés à investir 2 % de leur PIB dans la défense, y compris l’Allemagne. Une décision historique.

Avec un budget de défense fixé à 782 milliards de dollars en 2022, les États-Unis sont, de loin, la première puissance militaire du monde. La Chine, dont le budget pour la même année est de 229 milliards de dollars, prend la deuxième place. Ces chiffres devraient augmenter dans les années à venir, compte tenu du contexte géopolitique actuel.

La forte augmentation des dépenses publiques militaires des pays développés devrait se traduire par une hausse des revenus des entreprises du secteur de la défense et de l’armement. Alors, quelles sont les actions de la défense et de l’armement sur lesquelles tu peux investir en bourse ?

Performances des actions des sociétés de défense et d’armement cotées en bourse

Au cours des dix dernières années, le rendement annuel de l’indice Dow Jones U.S. Select Aerospace & Defense, qui mesure la performance des actions des entreprises américaines du secteur de l’aérospatiale et de la défense, a été de 13,5 % (au 31 août 2022). Et ce, malgré la réduction des dépenses militaires dans le monde pendant la pandémie en 2020 et 2021.


Une partie des investissements dans la défense est investie dans d’autres secteurs de la société civile. Dans cette liste d‘investissement thématique, nous expliquons quelles entreprises te permettent d’investir dans la défense et l’armement. Un secteur qui pourrait être un puissant moteur de croissance dans les années à venir. Il en va de même pour le secteur de la cybersécurité. Avec BUX Zero, tu peux investir dans plus de 40 entreprises de défense.

Les actions des sociétés de défense et d’armement cotées en bourse

AAR, Aerojet Rocketdyne, Aerovironment, Airbus, Amphenol, Axon Enterprise, Boeing Company, Booz Allen Hamilton, BWX Technologies, CACI International, Curtiss-Wright, Dassault Aviation, General Electric, Heico, Honeywell, Howmet Aerospace, Huntington Ingalls, Indra Sistemas, Jacobs Solutions, Jenoptik, KBR, Kratos Defense & Security Solutions, L3Harris, Leidos, Lockheed Martin, Maxar Technologies, Mercury Systems, MTU Aero Engines, Northrop Grumman, Oshkosh Corporation, Raytheon, Rheinmetall, Safran, Sturm Ruger & Company, Teledyne, Textron, Thales, ThyssenKrupp, TransDigm, ViaSat.

Au total, 27 entreprises européennes figurent parmi les 100 premières entreprises mondiales du secteur. L’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) établit chaque année une liste des 100 premières entreprises de défense.

Le reste des entreprises figurant sur cette liste sont principalement américaines, suivies par des entreprises chinoises et russes, que nous n’avons pas incluses dans cette liste d’investissement thématique.

Les entreprises de défense aérospatiale cotées en bourse

Parmi les cinq plus grandes entreprises aérospatiales militaires du monde figurent les deux principaux constructeurs d’avions civils : Boeing et Airbus. Toutes deux ont souffert financièrement pendant la pandémie et leurs actions n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant la pandémie. 

  • Lockheed Martin. Cette entreprise américaine est le plus grand contractant militaire du monde. Elle fabrique tout type d’équipement, des avions aux navires, en passant par les missiles. Au deuxième trimestre de 2022, elle a généré des revenus de 15,45 milliards de dollars. Elle est notamment à l’origine du légendaire F-35, l’avion militaire le plus avancé au monde. Lockheed Martin emploie plus de 100 000 personnes. En plein marché baissier, le prix de son action a battu un record.
  • Boeing est la troisième plus grande entreprise de défense au monde. Avec Airbus, elle contrôle également 90 % du secteur des avions commerciaux. Dans le secteur de la défense et de l’armement, elle est à l’origine des chasseurs F-15 et F-18 et des hélicoptères Apache et Chinook. Au deuxième trimestre 2022, l’entreprise a généré un chiffre d’affaires de 16,68 milliards de dollars. Elle emploie 142 000 personnes.
  • Airbus. L’entreprise française est le premier constructeur mondial d’avions commerciaux. Son siège social se trouve à Toulouse, en France, bien qu’elle soit fiscalement enregistrée aux Pays-Bas. Le chasseur Eurofighter, utilisé depuis deux décennies par les armées italienne, allemande, espagnole et britannique, entre autres, est fabriqué par Airbus, en collaboration avec l’italien Leonardo et le britannique BAE Systems. Elle produit également des drones et des hélicoptères, comme l’Eurocopter Tiger. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 12,8 milliards d’euros au deuxième trimestre 2022 et emploie environ 128 000 personnes.
  • Dassault Aviation. Le jet privé Falcon est, certes, le produit phare du constructeur aéronautique français. Toutefois, l’entreprise fabrique également des chasseurs militaires de pointe, principalement (mais pas exclusivement) pour l’armée française. Les Mirage et les Rafale sont les plus connus. Dassault Aviation produit également des drones. Au deuxième trimestre 2022, elle a généré des revenus de 1,57 milliard d’euros. Elle emploie environ 12 000 personnes.
  • MTU Aero Engines. Cette entreprise allemande assure la maintenance de l’industrie aéronautique civile et militaire. Ses produits comprennent des moteurs à réaction pour le Panavia Tornado et l’Eurofighter Typhoon, des turbopropulseurs pour l’Airbus A400M et le moteur MTR 390 pour l’Eurocopter Tiger. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 1,28 milliards d’euros au deuxième trimestre 2022. Elle emploie environ 11 000 personnes. Son siège social est situé à Munich.

Les entreprises de défense navale (navires et sous-marins) cotées en bourse

Les cinq entreprises suivantes sont des géants dans la construction de navires de guerre et de sous-marins militaires. Certaines pourraient également figurer dans le groupe des sociétés d’armement cotées en bourse (ou des fabricants d’avions de combat), comme Northrop Grumman ou Thales. En effet, de nombreuses entreprises du secteur de la défense ont plusieurs branches d’activité afin d’exploiter les synergies.

  • Northrop Grumman Corp est la quatrième entreprise de défense au monde et le premier constructeur de navires militaires, bien que son produit le plus populaire auprès du grand public soit le chasseur B-2 Spirit, le « bombardier furtif ». Elle fabrique également des missiles balistiques et des propulseurs de fusées pour la NASA. Northrop Grumman est basée en Virginie, aux États-Unis, et a été fondée en 1939. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 8,8 milliards de dollars au deuxième trimestre 2022 et emploie 88 000 personnes. Le cours de son action a atteint son plus haut historique en octobre 2022.
  • Huntington Ingalls. Cette société américaine est spécialisée dans la construction de porte-avions et de sous-marins à propulsion nucléaire par le biais de sa filiale Newport News. Elle propose également des services de renseignement et de cybersécurité. Fondée en 1886, elle compte 44 000 employés. Au deuxième trimestre de 2022, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 2,66 milliards de dollars.
  • L3Harris. La gamme de produits de cette société américaine, dixième fournisseur d’armes au monde, est très large. Elle couvre de multiples domaines, notamment l’aérien, le terrestre, l’espace et la cybersécurité. Pour le secteur naval militaire, elle construit des navires de guerre et des sous-marins. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 4,13 milliards de dollars au deuxième trimestre 2022 et emploie près de cinquante mille personnes. Le cours de son action a atteint son plus haut historique en mars 2022.
  • ThyssenKrupp. Le groupe Allemand est connu pour être l’un des plus grands sidérurgistes d’Europe, mais il construit également des trains, des navires et des sous-marins. L’entreprise figure au 55e rang de la liste des 100 plus grandes entreprises de défense du monde. Ses revenus au deuxième trimestre 2022 étaient de 10,95 milliards de dollars. Elle emploie près de 100 000 personnes. Son action est malmenée en bourse depuis le début de l’année pour deux raisons : le ralentissement économique en Europe et les problèmes d’approvisionnement en gaz naturel, qui reste essentiel pour le secteur de l’acier.
  • Thales est une entreprise française qui fournit des technologies pour les véhicules terrestres, aérospatiaux et maritimes. Elle a été fondée en 1893. Elle produit également des armes, comme des mortiers. Son chiffre d’affaires au deuxième trimestre 2022 était de 4,12 milliards d’euros. Elle emploie près de quatre-vingt mille personnes. En octobre 2022, ses actions se négocient à des niveaux très proches de leurs plus hauts historiques.

Les entreprises de défense terrestre cotées en bourse

D’ici 2022, le marché mondial des véhicules terrestres militaires représentera quelque 18,4 milliards de dollars par an, selon un récent rapport de la société britannique Global Data. En 2032, il sera de 27,6 milliards de dollars, soit une augmentation de 50 %. Les entreprises suivantes sont actives dans ce secteur :

  • Oshkosh Corporation est une entreprise américaine qui conçoit et fabrique des véhicules militaires. Elle est également active dans deux autres secteurs d’activité : les équipements pour véhicules et la fabrication de véhicules civils. Le prix de ses actions a fortement chuté depuis mai 2021, date à laquelle elles ont atteint leur plus haut niveau historique. Il se situe désormais au niveau de juillet 2020. La raison de cette chute fut la publication de résultats trimestriels moins bons que prévu. Son chiffre d’affaires au deuxième trimestre de 2022 était de 2 milliards de dollars. Elle emploie 15 000 personnes.
  • Rheinmetall. Cette entreprise allemande est la plus grande entreprise de défense outre-Rhin et la septième d’Europe. Une grande partie de ses revenus, qui s’élevaient à 1,4 milliards d’euros au deuxième trimestre 2022, provient des exportations. Elle emploie 21 000 personnes. Outre des véhicules tels que le Puma, elle fabrique des canons et des mitrailleuses. Le prix de ses actions a atteint un sommet historique en mai 2022, après avoir augmenté de 130 % en quelques semaines. Elles ont depuis perdu environ 30 % de leur valeur. 
  • KBR est une entreprise américaine ayant plus de 100 ans d’histoire. Basée au Texas, elle est spécialisée dans les armements et les véhicules terrestres, aériens et maritimes. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 1,6 milliards de dollars au deuxième trimestre de 2022 et emploie 28 000 personnes. Le prix de ses actions a atteint un sommet historique en avril 2022.
  • Indra Sistemas. Il s’agit de la seule entreprise espagnole de défense et d’armement cotée en bourse et figurant sur la liste des 100 plus grandes entreprises de défense. En effet, l’autre grande entreprise espagnole du secteur est Navantia, qui construit des navires de tous types, mais qui appartient à l’État espagnol et n’est donc pas publique. Son chiffre d’affaires au deuxième trimestre 2022 était de 966 millions d’euros. Elle emploie 55 000 personnes.

Amphenol. Cette entreprise américaine fabrique et commercialise des connecteurs et de compléments électroniques pour les véhicules militaires terrestres, maritimes et aérospatiaux. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 3,13 milliards de dollars au deuxième trimestre 2022. Elle emploie 90 000 personnes. Le prix de ses actions a atteint un sommet historique à la fin de l’année 2021.

Les sociétés d’armement cotées en bourse

Ces cinq entreprises sont des acteurs clés du secteur de l’armement. D’autres entreprises mentionnées ci-dessus, telles que Northrop Grumman et Lockheed Martin, sont également des poids lourds de la fabrication d’armes :

  • Raytheon Technologies. Basée dans le Massachusetts, il s’agit de la deuxième plus grande entreprise de défense au monde et le plus grand fabricant de missiles guidés. Elle produit des moteurs d’avion, des missiles, des systèmes de défense aérienne, des drones et des solutions de cybersécurité. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 16,31 milliards de dollars au deuxième trimestre 2022 et emploie 174 000 personnes dans le monde. Le prix de ses actions a atteint son plus haut niveau historique en avril 2022.
  • Honeywell. Cette entreprise américaine est la dix-huitième plus grande entreprise de défense du monde. Sa gamme de produits est très large, des produits de consommation pour la maison aux lanceurs de missiles. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 8,95 milliards de dollars au deuxième trimestre 2022. Elle emploie près de 100 000 personnes.
  • Aerovironment est une autre entreprise de défense américaine, fondée en 1971. Basée à Arlington, en Virginie, elle conçoit et fabrique des véhicules aériens sans pilote. Elle travaille également avec la NASA sur le développement et la recherche d’avions solaires. C’est le plus grand contractant américain pour les drones de petite taille. Ses revenus sont inférieurs à ceux des entreprises précédentes : 108 millions de dollars au deuxième trimestre de 2022. Elle emploie environ 1 200 personnes.
  • BWX Technologies. Fondée aux États-Unis en 1867, BWX Technologies développe des composants nucléaires utilisés dans les systèmes de propulsion des sous-marins et les armes nucléaires. Ses revenus au deuxième trimestre de 2022 étaient de 554 millions de dollars. Le prix de ses actions a augmenté d’environ 25 % entre fin février et octobre 2022.
  • Aerojet Rocketdyne est un fabricant américain de missiles et de fusées. L’entreprise est l’un des leaders de son secteur. Lockheed Martin a annoncé qu’il allait acquérir la société à la fin de 2020. Cependant, l’accord a été abandonné en février 2022. Au deuxième trimestre de 2022, ses recettes se sont élevées à 528,5 millions de dollars.

Investir dans les actions des entreprises de la défense et l’armement avec BUX Zero

Tu souhaites acheter les meilleures actions du secteur de la défense et de l’armement en bourse sans frais de transaction ? Alors télécharge notre application, crée ton compte gratuit puis utilise l’Ordre Zero. 

Notre application d’investissements BUX Zero te permet de filtrer les actions de la défense et l’armement et également d’acheter des fractions d’actions, pour t’aider à investir tout en respectant ton budget.
De plus, en investissement chaque mois, tu réduis l’impact des fluctuations des marchés financiers à long terme grâce à l’investissement programmé (dollar-cost-averaging). Crée ton plan d’investissement et constitue ton portefeuille d’investissement dans la défense avec BUX Zero.

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Chargement