Rejoins plus de 1 200 investisseurs en participant à la campagne de crowdfunding de BUX. La phase publique est maintenant en ligne !🚀

Investir dans l'hydrogène en bourse

Investir dans l’hydrogène en bourse

Alors que l’Europe vit une crise énergétique sans précédent et que les prix des énergies fossiles et hydrocarbures s’envolent, les entreprises et gouvernements multiplient les plans d’investissements dans l’hydrogène vert. 

Sa demande devrait ainsi s’élever à 800 millions de tonnes d’ici 2050 (contre seulement un million aujourd’hui), soit 15 à 20% de la demande énergétique mondiale totale. Alors, comment et pourquoi investir dans l’hydrogène vert en bourse ?

L’hydrogène vert : une énergie renouvelable pour remplacer les énergies fossiles

L’hydrogène (H2) est un gaz naturel très léger et abondant. A l’état naturel, on le trouve notamment dans l’eau (H2O), le pétrole ou le gaz naturel. Des procédés chimiques, plus ou moins polluants, permettent ainsi de séparer l’hydrogène des autres éléments.

L’hydrogène gris (forme la plus commune) est produit à partir d’énergies fossiles, d’hydrocarbures, de charbon ou de gaz naturel. Cette production est donc polluante (émission de CO2). L’hydrogène bleu est produit de la même manière, mais le CO2 rejeté est capté et stocké. Ces deux méthodes représentent 95% de la production planétaire.

Au contraire, l’hydrogène vert est produit à partir d’eau et d’énergies vertes. L’électricité décarbonée (éolienne ou solaire) vient séparer les deux atomes d’hydrogène et celui d’oxygène durant l’électrolyse. Ce processus consiste à injecter un courant électrique dans l’eau pour dissocier les atomes, à l’aide d’un électrolyseur. 

Le développement de l’hydrogène dans la transition énergétique

Les piles à combustible utilisent l’hydrogène vert comme combustible pour le transformer en électricité propre. En effet, la  pile à combustible ne rejette que de la vapeur d’eau.

Alors que le transport représente 27% des émissions de gaz à effet de serre aux Etats-Unis et 31% en France, l’utilisation des piles à combustible pourrait s’avérer être une véritable révolution. Ainsi, les acteurs du secteur multiplient les projets d’envergure autour de ces piles à hydrogène. 

Alors que la commission européenne vise 60 000 camions à hydrogène en circulation d’ici 2030, le groupe Mercedes-Benz teste un prototype fonctionnant avec une pile à combustible alimentée à l’hydrogène et ayant une autonomie de 1 000 km. 

 L’entreprise française Alstom, en concurrence avec l’allemand Siemens, a de son côté mis en place un train à hydrogène. Ainsi, dans la région de la Basse-Saxe (Allemagne), 14 trains régionaux fonctionnant à la pile à combustible sont en circulation et 41 autres sont attendus prochainement. L’Italie et la France ont également passé commande. 

Deux autres entreprises françaises, l’avionneur Airbus et le motoriste Safran (en collaboration avec l’américain General Electric) sont engagées dans le projet “ZEROe”. Elles préparent l’avion à hydrogène, avec pour objectif de le tester en vol dès 2026.

Alors, quelles sont les actions des entreprises du secteur de l’hydrogène dans lesquelles tu peux investir en bourse ?

Les actions des sociétés de l’hydrogène cotées en bourse

Les projets de mobilité liée à l’hydrogène se multiplient. Voici une liste d’entreprises internationales liée à l’hydrogène vert dans lesquelles tu peux investir en bourse, en achetant leurs actions :

  • Toyota 
  • Mercedes-Benz 
  • Ballard Power Systems 
  • Plug Power 
  • FuelCell energy 
  • Cummins
  • Schaeffler 
  • Enagás Renovable
  • Nikola 
  • Daimler Truck 
  • Siemens 
  • General Electric 
  • Tata Motors 
  • Shell

Toyota est le pionnier de la voiture à hydrogène. En effet, la Toyota Mirai est sortie dès 2014. La seconde génération (2021) offre une autonomie de 650 km pour un prix minimal avoisinant les 70 000  euros. L’entreprise japonaise partage les parts de ce marché encore embryonnaire (mais en pleine croissance) avec son concurrent sud coréen, Hyundai.

Concernant les poids-lourds, deux alliances sont en phase de test : l’américain Nikola et le franco-italien Iveco visent une commercialisation de leur prototype européen (900 km d’autonomie) fin 2024. Outre-Atlantique, leur prototype américain roule sur les routes de Californie. En face, Daimler Truck et Volvo Group collaborent dans la conception des piles à combustibles de leurs futurs poids-lourds via leur coentreprise Cellcentric (commercialisation prévue en 2025 pour le suédois, 2007 pour l’allemand).

Ballard, entreprise canadienne présente aux Etats-Unis, en Europe, au Canada et en Chine, est le premier producteur mondial de piles à combustibles (devant FuelCell energy). Elle collabore notamment avec Tata Motors dans la mise en place des premiers bus à hydrogène en Inde. 

Plug Power est un fabricant américain d’hydrogène vert maîtrisant l’ensemble de la chaîne de valeur (production, stockage, distribution). L’entreprise vise une production journalière de 500 tonnes d’hydrogène liquide d’ici 2025. Elle est associée avec de nombreuses entreprises françaises sur divers projets (voir ci-dessous), comme le fonds de deux milliards d’euros Hy24, dans lequel l’industriel allemand Schaeffler a également investi.

N’oublie pas de diversifier ton portefeuille en ajoutant des actions de divers secteurs d’activités (aéronautique, automobile, énergie, etc.).

Les actions des entreprises françaises de l’hydrogène en bourse

Alors que la France va mobiliser 9 milliards pour l’hydrogène d’ici 2030, quelles sont les valeurs françaises de l’hydrogène en bourse ?

  • Alstom 
  • Air Liquide 
  • Mcphy energy
  • Engie 
  • Michelin 
  • Faurencia 
  • TotalEnergies 
  • Arkema 
  • Plastic Omnium 
  • Airbus 
  • Safran
  • Renault
  • Stellantis
  • Hydrogène de France
  • Hydrogen Refueling Solutions

En compagnie de Vinci et d’autres grands acteurs internationaux (voir ci-dessus)., Total Energies et Air Liquide ont créé Hy24, un fonds ayant pour objectif de financer 15 milliards d’euros de projets liés à l’hydrogène. Hy24 a notamment acquis 30% de Enagás Renovable, la filiale de l’opérateur du réseau de transport gazier espagnol, qui développe des projets d’hydrogène renouvelable.

Michelin et Faurencia ont eux créé la co-entreprise Symbio, avec l’allemande Schaeffler. L’entité a un objectif de production annuelle de 50 000 piles à hydrogène pour voitures électriques  en 2025 (100 000 en 2028) et équipera les modèles de Stellantis.  Son usine, qui a nécessité un investissement de 140 millions d’euros, sera opérationnelle en 2023 avec une capacité initiale de 15 000 modèles par an et un chiffre d’affaires attendu de 100 millions d’euros.. L’entité a également noué un partenariat de long terme (15 ans) avec Engie, pour la fourniture d’hydrogène vert.

Renault est elle associée à l’américain Plug Power via leur coentreprise Hyvia. L’entreprise américaine est chargée d’équiper les futurs Masters (400 km d’ autonomie) de de la marque au losange, qui devraient voir le jour en 2023. La co-entreprise s’est donné un objectif de 30% de part de marché en 2030. Son concurrent Stellantis vise la commercialistion de 300 modèles à hydrogène dès cette année, puis 10 000 à partir de 2024.

Enfin, Mcphy energy est le champion tricolore de l’hydrogène vert. L’entreprise produit des électrolyseurs et des piles à combustible. Elle a également investi 12 millions d’euros dans Hype. Cette start-up vise 10 000 taxis à hydrogène pour les Jeux olympiques de 2024. Elle compte également Air Liquide et Hydrogen Refueling Solutions à son capital.

Investir dans le secteur de l’hydrogène en bourse via les ETF

Tu ne sais pas quelle(s) entreprise(s) choisir ? Tu peux également investir dans des dizaines d’acteurs du secteur à la fois, via deux ETF : Global Clean Energy ETF (iShares) et New Energy ETF (Lyxor).

Une pierre deux coups : cela te permettra à la fois de verdir et diversifier ton portefeuille. Pour en savoir plus, tu peux consulter notre article sur les ETF durables.

Investir dans les actions et ETF de l’hydrogène avec BUX Zero

Tu souhaites acheter les meilleures actions du secteur de l’hydrogène sans frais de transaction ? Alors télécharge notre application, crée ton compte gratuit puis utilise l’Ordre Zero. 

Notre application d’investissements BUX Zero te permet de filtrer les actions de l’hydrogène et également d’acheter des fractions d’actions, pour t’aider à investir tout en respectant ton budget.

De plus, en investissement chaque mois, tu réduis l’impact des fluctuations des marchés financiers à long terme grâce à l’investissement programmé (dollar-cost-averaging). Crée ton plan d’investissement et constitue ton portefeuille d’investissement dans l’hydrogène avec BUX Zero.

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Chargement