BUX lance une campagne de crowdfunding ! Ne manque pas ta chance d’investir. Clique ici pour plus de détails.🚀

Résultats de Beyond Meat le 10 novembre

Si tu as suivi les actualités des marchés récemment, tu as peut-être vu que Beyond Meat n’était pas en grande forme. L’action est en baisse de près de 50 % par rapport à son pic du début d’année, et elle a chuté de 12 % rien qu’en septembre. Par conséquent, les investisseurs ne sont pas très optimistes pour le moment ! Mais une petite lueur d’espoir persiste avant le prochain rapport sur les bénéfices : Beyond Meat vient de prolonger son partenariat avec McDonald’s. Serait-ce le début d’un retournement de situation ? 

Beyond Meat publiera ses résultats le 10 novembre. Voici tout ce que nous savons jusqu’à présent : 

  • Beyond Meat a déçu les investisseurs avec de faibles bénéfices au cours des quatre derniers trimestres.
  • McDonald’s va bientôt commencer à tester le McPlant burger (créé avec Beyond Meat) aux États-Unis.
  • Les analystes s’attendent à un bénéfice par action de 0,29 $ pour un chiffre d’affaires de 133,57 millions de dollars.

Les montagnes russes pour Beyond Meat

Beyond Meat est l’une des premières grandes entreprises alimentaires qui se consacre uniquement aux alternatives à la viande avec des substituts à base de plantes. Et depuis ces deux dernières années, les actionnaires ont connu des montagnes russes.

L’action a en effet grimpé en flèche en 2020, car tout le monde a fait le plein de produits au début de la pandémie.

Cependant, la demande a commencé à s’essouffler, notamment de la part des partenaires de la société dans la restauration, comme Starbucks. La prochaine réunion sur les bénéfices sera donc cruciale pour évaluer et constater le niveau de la demande.

La mauvaise nouvelle…

Beyond Meat a enregistré des bénéfices décevants au cours des quatre derniers trimestres consécutifs. La croissance n’a jamais dépassé les attentes des analystes.

De plus, l’entreprise n’est toujours pas rentable et ne le sera pas avant au moins 2023. Beyond Meat perd des parts de marché au profit d’autres entreprises qui tentent de pénétrer le marché végétarien.

Même le CEO du groupe a récemment admis que les prévisions resteraient faibles à l’approche de la publication des résultats ce trimestre. Il a déclaré que l’entreprise était confrontée à des problèmes de chaîne d’approvisionnement et que l’augmentation des cas de Covid-19 pourrait mettre un frein à sa croissance.

Et la bonne nouvelle !

Malgré le contexte, il y a de bonnes nouvelles à l’horizon. Beyond Meat vient de prolonger son partenariat avec McDonald’s.

McDonald’s va lancer aux États-Unis le burger McPlant, qui a été développé avec Beyond Meat. Le burger est déjà disponible dans certains établissements en Europe et au Royaume-Uni, mais il sera testé en Amérique dans huit restaurants le mois prochain.

Beyond Meat a également conclu des partenariats avec Starbucks, Pizza Hut, Taco Bell, Pepsico et Walmart. Ainsi, avec la réouverture du monde, et le retour des consommateurs dans les restaurants, nous pourrions assister à une forte hausse de la demande pour les produits du groupe.

Les chiffres clés à surveiller

Revenons à la prochaine conférence téléphonique sur les bénéfices. Quels chiffres pouvons-nous attendre ? 

Les analystes prévoient un chiffre d’affaires de 133,57 millions de dollars, soit une croissance de 41 % par rapport à l’année dernière. Le bénéfice par action (BPA) devrait s’établir à 0,29 $.

Quant aux opinions des analystes, seules 3 sociétés d’investissement recommandent actuellement d’acheter le titre. 10 disent de le conserver, tandis que 6 pensent que le titre va continuer à sous-performer.

Avec un sentiment aussi faible, il est possible que Beyond Meat surprenne les investisseurs avec des résultats positifs. Il est également probable que la remontée des chiffres prenne plus de temps que prévu. Nous le saurons le 10 novembre !

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Chargement