BUX lance une campagne de crowdfunding ! Ne manque pas ta chance d’investir. Clique ici pour plus de détails.🚀

Actions les plus tradées

Le top 5 des actions les plus tradées sur BUX Zero

À la fin de chaque trimestre, nous passons en revue les cinq actions les plus tradées sur BUX Zero. Achetées ou vendues, ces actions sont celles qui ont enregistré le plus grand nombre de transactions sur notre plateforme au cours du dernier trimestre.

1. Shell

La première action la plus tradée sur BUX Zero a connu une année 2020 difficile, au cours de laquelle l’économie a été largement à l’arrêt. En 2021, Shell a toutefois réussi à sortir de ce marasme ! Au premier trimestre, l’entreprise énergétique a profité de la hausse des prix du pétrole et a enregistré un bénéfice de 3,2 milliards de dollars – soit environ 10 % de plus en glissement annuel. Par ailleurs, Shell a clôturé le quatrième trimestre de l’année 2020 avec un bénéfice de « seulement » 393 millions de dollars. La société a limité les dégâts en vendant des pièces au Canada, au Nigeria, et en Égypte.

Il sera donc intéressant de voir comment Shell va gérer la transition énergétique, et d’observer si les investisseurs voudront investir dans une société qui vend des produits qui seront de plus en plus rares à l’avenir. Mais pour l’instant, la multinationale repose encore largement sur les combustibles fossiles. Si les prix du pétrole et du gaz augmentent bientôt, les bénéfices de Shell pourraient également remonter en un rien de temps.

2. ING

Arrivé en deuxième position de cette liste, le groupe ING a enregistré un bénéfice de 1 milliard d’euros au premier trimestre 2021, soit 50 % de plus qu’à la même période l’année dernière. Ce résultat a été en partie réalisé par la plus grande banque des Pays-Bas grâce aux fonds TLTRO (prêts à plus long terme de la BCE aux banques à des taux favorables), qui ont été utilisés pour soutenir l’économie pendant la pandémie. 

ING a beaucoup travaillé sur la réduction de ses frais d’exploitation. La banque a fermé des agences en Asie et en Amérique du Sud, et a mis fin à ses activités de banque de détail en Autriche et en République tchèque. ING va également fermer des agences aux Pays-Bas et 440 emplois seront donc supprimés. La banque se concentre désormais sur ses activités de banque numérique et mobile, tout en ouvrant des points de service physiques supplémentaires. 

La clientèle principale d’ING est restée stable, avec environ 13,8 millions d’euros au premier trimestre 2020. L’épargne des clients a augmenté de 8,1 milliards d’euros en raison de l’impact de la pandémie et des différents confinements. Par ailleurs, la banque a obtenu de bons résultats dans le domaine de la durabilité au premier trimestre, en concluant plus de 50 transactions « vertes » dans un nombre croissant de secteurs. ING a ainsi continué à développer un score ESG solide.

3. NIO

Récemment arrivée sur le marché boursier en 2020, NIO est la troisième action la plus gradée de BUX Zero. Et l’homologue chinois de Tesla a grimpé en flèche lors de son entrée en bourse en 2020 ! Le constructeur de véhicules électriques a en effet gagné environ 1,22 milliard de dollars au premier trimestre de 2021 et a généré 0,73 $ de bénéfice par action l’année dernière. 

Comme de nombreux autres constructeurs automobiles, NIO a souffert de la pénurie mondiale de puces à semi-conducteurs en 2020 – puces que l’on retrouve également dans les appareils électroniques comme les smartphones et les ordinateurs. Ces puces sont en effet un composant crucial des voitures électriques et, à cause de cette pénurie, NIO a dû arrêter temporairement sa production en mars. Cet événement n’a cependant pas entravé le nombre record de livraisons de voitures au premier trimestre, mais pourrait potentiellement affecter les futurs chiffres de production.

Note que les livraisons sont une mesure clé pour évaluer la capacité de production de l’entreprise. C’est la raison pour laquelle les investisseurs surveilleront l’état des livraisons avec grand intérêt. L’action NIO a offert aux investisseurs un rendement total astronomique de 1 171,9 % en 2020. À titre de comparaison, le rendement total du S&P 500 l’année dernière était de 45 %. NIO est donc une société à suivre de près.

4. Tesla

Restons encore un petit moment dans le secteur des véhicules électriques avec Tesla, notre quatrième action la plus tradée sur BUX Zero. Ce concurrent américain de NIO continue d’afficher des chiffres en hausse. Au cours des trois premiers mois de 2020, l’entreprise a enregistré un record trimestriel de 438 millions de dollars. Le PDG du groupe, Elon Musk, a annoncé que Tesla livrera la nouvelle version retardée de la berline Model S à partir de mai 2021 et le Model X au troisième trimestre de la même année. 

L’entreprise prévoit une croissance de 50 % en 2021, ce qui équivaut à la vente de 750 000 véhicules cette année. L’industrie automobile a beaucoup souffert en 2020 en raison de la pénurie de puces que nous mentionnons ci-dessus, et Tesla n’a pas fait exception. Néanmoins, le constructeur automobile a résolu ce problème en développant ses propres puces en collaboration avec des tiers.

En tout cas, tu ne t’ennuieras jamais en suivant Tesla ! L’entreprise est également impliquée dans la transition vers les énergies vertes et développe des systèmes solaires domestiques tels que la batterie « Powerwall » et les panneaux solaires de toit.

Parallèlement, Tesla poursuit le développement de véhicules autonomes et autopilotés. En plus de cela, la société a révélé en février qu’elle avait acheté pour 1,5 milliard de dollars de bitcoins et qu’elle pourrait investir dans d’autres cryptomonnaies à l’avenir. Cette révélation a fait grimper le bitcoin à des niveaux record en avril, avant de dégringoler à nouveau par la suite.

5. ABN Amro

ABN Amro complète notre liste des 5 actions les plus tradées sur BUX Zero. La banque néerlandaise a relativement bien résisté à la crise sanitaire, mais a eu du mal à résoudre les problèmes de conformité, notamment sur la connaissance du client (Know Your Customer, ou KYC) et sur la lutte contre le blanchiment d’argent (Anti Money Laundering, ou AML). Au premier trimestre 2020, la justice a infligé une amende de 480 millions d’euros à ABN Amro pour conformité insuffisante avec la réglementation anti-blanchiment. En tenant compte de cette amende, la banque néerlandaise a subi une perte nette de 54 millions d’euros. 

Malgré cette amende conséquente, le résultat du groupe est bien meilleur que celui du premier trimestre de l’année précédente. En 2020, ABN Amro a dû comptabiliser 1,1 milliard d’euros de provisions en raison de prêts irrécouvrables causés par la pandémie. Et en 2021, la banque est déjà bien partie pour récupérer ce pactole. Pour l’instant, l’économie néerlandaise résiste raisonnablement bien à la crise sanitaire. On s’attend également à ce que l’économie rebondisse encore davantage au cours du second semestre de l’année.

Dernière mise à jour le 18 juin 2021. 

Rejoins la Communauté BUX pour discuter de l’actualité boursière avec d’autres investisseurs.

Tu n’utilises pas encore BUX ZeroTélécharge l’app, alimente ton compte et obtiens une action gratuite.

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Chargement