Résultats trimestriels d’Apple : en route vers les 4 000 milliards de capitalisation boursière ?

Apple bat record sur record. Après avoir atteint le seuil stupéfiant des 3 000 milliards de dollars en début de mois, le géant de la technologie est en route pour dépasser les 4 000 milliards, assurent plusieurs analystes. Le succès d’Apple continue de surprendre ses alliés comme ses ennemis. Et surtout, l’entreprise semble bien partie pour continuer…

Malgré cette forte capitalisation boursière, les investisseurs sont optimistes quant à la poursuite de la croissance et l’augmentation du cours de l’action. Raison de plus pour garder un œil sur la publication des résultats trimestriels de la marque à la pomme, ce 27 janvier. Dans cet article, nous analyserons les prédictions des experts, les ventes récentes et les records boursiers, mais aussi les raisons pour lesquelles Apple a moins de problèmes de chaînes d’approvisionnement que les autres groupes industriels.

–        La valeur de l’action d’Apple a augmenté d’environ 25 % au cours des trois derniers mois.

–        Les revenus des services d’Apple sont plus stables et ont une marge bénéficiaire supérieure aux revenus de ses produits.

–        La pandémie de coronavirus ne semble pas affecter Apple : depuis le début de la pandémie, en mars 2020, Apple a gagné 200 % en bourse.

–        Le 3 janvier, Apple est devenue la première entreprise à atteindre une valeur boursière de 3 000 milliards de dollars à Wall Street.

Une capitalisation boursière de 3 000 milliards de dollars : comment Apple a-t-elle fait ?

Apple a temporairement atteint une capitalisation boursière de 3 000 milliards de dollars le lundi 3 janvier 2022. La société a battu un record lorsque le prix de son action a atteint 182,86 dollars.

Si ce jalon est principalement symbolique, il montre toutefois que les investisseurs sont optimistes et confiants et confiants dans l’avenir et la robustesse du titre. Apple a triplé sa valorisation en moins de quatre ans et la demande pour les produits et services de la société de Cupertino continue d’augmenter dans le monde entier.

Le succès d’Apple s’est traduit par une croissance dans toutes ses catégories de produits au dernier trimestre, avec des ventes en hausse de 29 % sur un an. Sans surprise, l’iPhone reste le principal moteur de revenus, mais l’activité de services d’Apple a elle aussi progressé de 25,6 % sur un an. Les services de films et de musique représentent à eux seuls plus de 18 milliards de dollars de recettes rien qu’au cours des trois derniers mois de 2021.

Apple est sortie renforcée de la crise sanitaire. Confinement après confinement, les utilisateurs se sont tournés en masse vers ses services, ses ordinateurs, ses iPads, EarPods et iPhones pour le télétravail, l’éducation et les moments de divertissement. Entre mars 2020 et aujourd’hui, les actions d’Apple ont donc augmenté d’environ 200 % en bourse.

La croissance des actions Apple en fait un titre intéressant pour les investisseurs, mais elles sont loin d’être bon marché ! Savais-tu que tu peux désormais acheter une fraction d’action d’un grand groupe comme Apple sur BUX Zero ? Et en achetant des actions fractionnées, tu peux choisir le montant que tu souhaites investir. Pour en savoir plus, lis notre article sur l’investissement fractionné.

Une place à part dans les problèmes de chaînes d’approvisionnement grâce à de bonnes relations avec la Chine

Apple est dépendante de la Chine, qui représente 20 % de ses recettes. Mais le pays est aussi un des acteurs principaux de ses chaînes de production. La Chine est à bien des égards une usine Apple géante : le groupe utilise de nombreuses puces qu’elle fait fabriquer sur place pour mettre au point ses produits. Cela fait d’Apple un employeur important et de nombreux travailleurs chinois  fabriquent les iPhones et autres bijoux technologiques du groupe, explique Toni Sacconaghi, analyste chez Bernstein Research. Cette situation, conjuguée aux excellentes relations que le PDG Tim Cook entretient avec les dignitaires chinois, permet à Apple de bénéficier d’une position préférentielle dans le pays et d’être en première place dans la file d’attente pour les matières premières et les composants essentiels à la production de puces à semi-conducteurs, qui font actuellement l’objet d’une pénurie mondiale.

Grâce à cette position privilégiée, Apple a pu vendre plus de 40 millions d’iPhone 13 dans le monde pendant les fêtes de fin d’année, un chiffre record pour l’entreprise. Et ce, malgré les problèmes de production de puces qui ont affecté les industries du monde entier.

Un coup d’œil rapide aux projets d’Apple

Tout en profitant de la popularité de ses produits (iPhone, iPad, ordinateurs Mac) et de ses services (applications de l’Apple Store…), et en s’efforçant de les améliorer, Apple a les yeux rivés vers l’avenir. Elle investit depuis des années dans les voitures électriques et la conduite autonome, et elle souhaite s’engager dans la bataille du Metaverse. C’est à cette fin que l’entreprise travaille sur des logiciels et des équipements de réalité virtuelle.

Derniers résultats par rapport aux attentes pour le dernier trimestre

Lors des dernières annonces de résultats trimestriels d’Apple, le 27 octobre 2021, la société déclarait un bénéfice par action de 1,24 $ pour la période – un chiffre conforme aux estimations des analystes. Apple a enregistré un chiffre d’affaires de 83,4 milliards de dollars sur les trois derniers mois de 2021, soit un peu moins que ne le prévoyaient les experts qui tablaient sur 84,94 milliards de dollars. Les recettes trimestrielles ont augmenté de 28,9 % par rapport à l’année précédente et Apple a généré un bénéfice par action de 5,62 $ au cours de l’année écoulée.

Le groupe a eu le vent en poupe au cours du dernier trimestre de 2021 : entre le 1er octobre et la fin de l’année, les actions du géant technologique ont augmenté d’environ 25 %.

Les analystes s’attendent donc à ce que le chiffre d’affaires d’Apple s’élève à 118,28 milliards de dollars, avec un bénéfice par action d’environ 1,89 $. Ils donnent à l’action la note moyenne « Acheter » avec un prix cible autour de 180 dollars.

Pour cette année, Apple devrait aussi augmenter ses bénéfices de 7,22 %, et passer de 5,82 à 6,24 dollars par action.

Ce jeudi 27 janvier, nous découvrirons donc comment la société de Cupertino envisage l’avenir. Si tu ne veux pas rater la présentation en direct, tu peux t’inscrire ici.

Les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils personnels en investissement. Les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissement. Il s’agit de communication marketing.

Chargement