BUX lance une campagne de crowdfunding ! Ne manque pas ta chance d’investir. Clique ici pour plus de détails.🚀

Les résultats d’Apple arrivent le 28 octobre : à quoi faut-il s’attendre ?

Alors que ses résultats trimestriels approchent, Apple se retrouve dans une situation particulièrement délicate. L’entreprise était en passe de battre son record de ventes grâce au nouvel iPhone 13, mais des problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement pourraient anéantir ses chances de présenter un rapport parfait. 

  • Apple était bien partie pour battre des records de ventes avec l’iPhone 13, mais pourrait finalement être obligée de réduire sa production en raison de la pénurie mondiale de puces.
  • Les services d’Apple, tels que l’App Store et Apple TV+, continuent de croître rapidement et représentent désormais 20 % de l’ensemble des revenus.
  • Les analystes attendent un chiffre d’affaires trimestriel de 84,7 milliards de dollars et un bénéfice par action de 1,23 dollar.

L’iPhone 13 de tous les records

Apple a pour habitude de lancer un nouvel iPhone à l’automne, et cette année n’a pas fait exception. Tim Cook a révélé le nouvel iPhone 13 lors de l’événement Keynote en septembre.

Les choses ont bien commencé. Juste après l’événement, l’iPhone 13 était en passe de battre tous les records de vente précédents.

Les commandes initiales pour le smartphone ont été estimées à environ 20 % de plus que l’iPhone 12, la Chine représentant une énorme partie de la demande. Les analystes estiment que cet engouement fait partie d’un prétendu « super cycle 5G », par lequel les utilisateurs d’Apple se mettent à niveau pour avoir accès aux téléphones 5G.

Donc jusqu’ici, tout va bien. Mais il reste un problème : la pénurie mondiale de puces.

Des difficultés de chaîne d’approvisionnement pour Apple ?

Les entreprises du monde entier sont actuellement confrontées à un ralentissement des chaînes d’approvisionnement, avec en première ligne une énorme pénurie mondiale de puces électroniques.

Les fournisseurs d’Apple ne parviennent pas à fabriquer des micropuces assez rapidement, et la société pourrait être contrainte de réduire la production de l’iPhone 13 de 10 millions d’appareils… juste avant Noël !

Apple a déjà prévenu que la pénurie de puces réduirait ses revenus de 3 milliards de dollars ce trimestre. Mais la situation pourrait-elle encore empirer ? Les investisseurs suivront le phénomène de près lorsque les chiffres seront communiqués.

La croissance rapide de la branche services d’Apple

L’activité de services d’Apple, qui comprend App Store, Apple Music, Apple TV+ et iCloud, connaît une croissance incroyablement rapide. Elle représente désormais 20 % du chiffre d’affaires et près d’un tiers du bénéfice d’exploitation.

C’est une bonne nouvelle pour les investisseurs qui s’inquiétaient de la dépendance d’Apple à l’égard de l’iPhone. Les analystes s’attendent donc à une nouvelle croissance forte. Cependant, une nouvelle risquerait de tout compromettre…

Apple a récemment été contraint par les autorités de réglementation à modifier la manière dont il facture les commissions sur l’App store. Les développeurs peuvent désormais contourner les frais de transaction in-app de 15 à 30 % imposés par Apple en orientant les utilisateurs vers d’autres méthodes de paiement (dans certains cas).

Selon les analystes, il est peu probable que cela ait un impact trop important sur les bénéfices d’Apple, mais garde un œil ouvert sur la situation, au cas où.

Les chiffres clés à suivre

Alors, quel sera l’impact de tout cela sur les résultats trimestriels d’Apple ? Pour l’instant, Apple reste confiant. Selon ses propres termes, la société s’attend à une « très forte croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires en glissement annuel » pour le dernier trimestre.

Les analystes sont également positifs. En moyenne, ils s’attendent à ce que les recettes atteignent 84,7 milliards de dollars. Cela représenterait une croissance de 31 % par rapport à l’année dernière. Le bénéfice par action devrait s’établir à 1,23 dollar, soit près du double du chiffre du même trimestre de l’année dernière.

Dans l’ensemble, les analystes sont extrêmement optimistes à l’égard d’Apple. Aucun analyste à Wall Street n’a donné la note de ‘vente’ sur le titre. 11 ont une note « achat fort », 21 disent « achat » et 6 recommandent de conserver l’action.

Ne manque pas la conférence téléphonique sur les résultats le 28 octobre et nous saurons si ces derniers ont raison !

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Chargement